Passer au contenu principal

Berne sanctionne Epsilon pour ses salaires illégaux

La filiale de La Poste écope d’une amende de 180000fr. pour avoir violé les conditions de travail à Genève.

Les livreurs de journaux travaillent à l'aube et par tous les temps, dans des conditions difficiles.
Les livreurs de journaux travaillent à l'aube et par tous les temps, dans des conditions difficiles.
Laurent Guiraud

C’est une sanction plutôt rare dans le monde du travail. Ce n’est en effet pas tous les jours qu’on voit une entreprise écoper d’une amende -salée qui plus est- pour n’avoir pas respecté les conditions légales de travail. Epsilon, la filiale de La Poste en charge de la livraison matinale des journaux, a été condamnée par la Commission fédérale de la poste (PostCom) à une amende de 180000francs. Elle doit de plus se mettre en conformité d’ici au 31 mars.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.