Benoît Genecand ne regrette rien

Elections fédéralesLe candidat PLR estime qu’à cause du 9 février, il n’y avait pas d’espace pour s’entendre avec l’UDC et le MCG.

Benoît Genecand est déçu, mais se réjouit aussi de pouvoir enfin fêter son élection au Conseil national.

Benoît Genecand est déçu, mais se réjouit aussi de pouvoir enfin fêter son élection au Conseil national. Image: Steeve Iuncker-Gomez

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Déjà élu le 18 octobre au Conseil national, le libéral-radical Benoît Genecand a échoué dimanche à ravir le siège de Robert Cramer aux Etats. Un peu plus de 4000 voix le séparent du candidat écologiste. Rencontre avec un homme qui n’a pas la défaite amère et se dit aussi soulagé que la campagne prenne fin.

Benoît Genecand, battre Robert Cramer était donc bien une mission impossible

Non, je ne crois pas. Même si l’écart entre nous reste important, il est moins grand que le 18 octobre. Il faut reconnaître que Robert Cramer fait un très bon résultat. Et il le doit en partie à la deuxième croix sur le bulletin que l’Entente a laissée libre. Des PDC, mais aussi des PLR, ont dû ajouter son nom à côté du mien.

Regrettez-vous qu’il n’y ait pas eu d’accord avec l’UDC Yves Nidegger pour un ticket à deux?

Je trouve surtout que l’Entente a très bien fonctionné. Nous obtenons 40% des suffrages, soit bien au-delà de notre poids électoral. Je suis donc satisfait du résultat. Concernant l’UDC, je pense qu’il n’y a aujourd’hui pas de place pour un programme commun à toute la droite. C’est un des effets du 9 février, de l’acceptation par le peuple de l’initiative UDC «Contre l’immigration de masse». Cela dit, je ne suis pas certain que j’aurais fait beaucoup mieux en partant avec Yves Nidegger.

Pensez-vous que votre profil très libéral a pu jouer en votre défaveur pour aller chercher des voix au centre?

Peut-être. En tous les cas, je ne changerai pas de discours sur l’âge de la retraite à 67 ans. Mais ce n’était sans doute pas nécessaire de le répéter si souvent. Sur le reste, les critiques n’étaient pas pertinentes. Dire que je suis pronucléaire est absurde. De toute façon, il n’y a pas eu réellement de débat sur cette question. Pas plus qu’il n’y en a eu sur l’extension de la gare.

Quel est votre sentiment aujourd’hui?

Je suis évidemment déçu de ne pas avoir été élu, mais également soulagé d’arriver au terme de cette campagne. Cette exposition permanente est éprouvante. Et puis je vais enfin pouvoir fêter mon élection au Conseil national le 18 octobre, ce que je n’ai pu faire jusque-là.

Conservez-vous votre mandat de député?

Non, je vais démissionner immédiatement du Grand Conseil. Mon successeur sera Christophe Aumeunier.

Dans quatre ans la gauche sera plus fragile puisqu’elle n’aura plus qu’un sortant – au mieux – à faire réélire. Serez-vous à nouveau candidat?

Quatre ans, c’est loin, on verra à ce moment-là. Je vais tout d’abord occuper ma fonction de conseiller national, apprendre les ficelles du métier et voir comment cela se passe. Ce qui est certain, c’est que l’équilibre des forces politiques à Genève n’est aujourd’hui pas représenté à Berne. Et que j’appelle toujours de mes vœux un rééquilibrage.

(TDG)

Créé: 08.11.2015, 19h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Maldive, nouveau refuge de DAECH
Plus...