Passer au contenu principal

La BCGE lui fait perdre de l’argent, elle doit le rembourser

La banque vire 125 000 francs en Thaïlande sur la base d’un faux. Le client lésé porte plainte. La justice lui donne raison

César Anzi vient de remporter la première manche. Pour le Tribunal de première instance, la BCGE a commis «une faute grave». PIERRE ABENSUR
César Anzi vient de remporter la première manche. Pour le Tribunal de première instance, la BCGE a commis «une faute grave». PIERRE ABENSUR

C’était David contre Goliath et David vient de gagner la première manche. César Anzi, un petit entrepreneur genevois de 61 ans, se battait depuis 2011 contre la Banque Cantonale de Genève (BCGE) pour récupérer 125 000 francs que l’établissement avait versé à tort sur un compte en Thaïlande (notre édition du 18 novembre 2013). La justice vient de lui donner raison.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.