Passer au contenu principal

La bataille de l'urbanisation de Cointrin est lancée

Antonio Hodgers plaide pour deux déclassements pesant 2300 logements. Le peuple répondra le 9 février.

Le conseiller d’État Antonio Hodgers.
Le conseiller d’État Antonio Hodgers.
STEEVE IUNCKER-GOMEZ

Le 24 novembre, une majorité (certes infime) de citoyens refusait à la fois le complexe projet du Pré-du-Stand et une bien plus modeste demande de déclassement au Petit-Saconnex. Même si comparaison n’est pas raison, ce double rejet est un mauvais signal pour le gros projet d’urbanisation de Cointrin, soumis en votation le 9 février car attaqué par référendum. Très clairement, les Genevois sont devenus frileux en matière de développement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.