Passer au contenu principal

Barthassat: «La qualité de vie est au cœur de mon travail»

En posture difficile à l’orée du second tour, Luc Barthassat défend son bilan et sa volonté de conserver son dicastère.

C’est fort de son bilan que Luc Barthassat veut aborder le second tour de l’élection au Conseil d’État, qui s’annonce délicat.
C’est fort de son bilan que Luc Barthassat veut aborder le second tour de l’élection au Conseil d’État, qui s’annonce délicat.
LAURENT GUIRAUD

Luc Barthassat aborde le second tour de l’élection au Conseil d’État, prévu le 6 mai, en position de challenger. C’est le seul à voir sa reconduction à ce point compromise parmi les ministres sortants. Classé neuvième au premier tour, le 15 avril, celui qui a accédé au gouvernement cantonal en 2013 et qui a pris en charge les Transports, l’Environnement et l’Agriculture se bat pour rassembler autour de sa candidature. Il vise à poursuivre son travail dans le même domaine où il met en avant les résultats obtenus.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.