Passer au contenu principal

Bars punis: une semaine chrono pour se racheter

Les établissements qui doivent fermer à minuit prennent des mesures pour faire changer d’avis le Service du commerce.

Lucien Fortunati

Les patrons des 28 cafés-restaurants qui n’ont pas l’autorisation d’ouvrir jusqu’à deux heures du matin ont reçu un nouveau recommandé du Service du commerce (Scom) ce vendredi. Cette lettre les invite «à présenter par écrit, d’ici au 26 février, des solutions précises permettant de lutter plus efficacement en 2013 contre les nuisances sonores». Comme dit jeudi par le chef du Scom, Jean Genolet, s’ils sont convaincants, ils pourraient obtenir une dérogation pour ouvrir au-delà de minuit.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.