Passer au contenu principal

Un bar mythique de la Ville est privé de concerts

La Bretelle n’a pas obtenu le renouvellement de son autorisation pour organiser des animations culturelles

L’exploitante du bar, Corine Theisen, et la vice-présidente de l’association Les amis de la Bretelle, Claire Libois, au comptoir de l’établissement de la rue des Etuves.
L’exploitante du bar, Corine Theisen, et la vice-présidente de l’association Les amis de la Bretelle, Claire Libois, au comptoir de l’établissement de la rue des Etuves.
Laurent Guiraud

C’est un coup dur pour La Bretelle. Depuis la mi-janvier, le mythique bar de la rue des Etuves n’a plus le droit d’organiser des concerts. Et ce jusqu’à nouvel avis. Le Service du commerce refuse de lui octroyer une autorisation trimestrielle pour de nouvelles animations culturelles. Dans le courrier adressé aux tenanciers, il explique que quatre plaintes ont été enregistrées par la police municipale à l’encontre de l’établissement entre octobre et décembre 2015.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.