La banque Pictet se déploie dans le quartier de l'Étoile

AménagementUne convention de l'État de Genève et du groupe bancaire autorise la réalisation de quatre bâtiments et d'espaces verts.

Le siège du groupe Pictet aux Acacias.

Le siège du groupe Pictet aux Acacias. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'État de Genève et le groupe Pictet ont signé ce jeudi une convention permettant à l’entreprise de développer ses activités dans le quartier de l'Étoile, cœur du grand projet urbain du PAV (Praille-Acacias-Vernets). «Cette convention ancre de manière pérenne le siège du groupe bancaire dans le canton de Genève. Cette signature ouvre la voie à la réalisation d’un premier îlot urbain de quatre bâtiments, quartier de l'Étoile, d’ici à 2025. Cet îlot comprendra des surfaces d’activités, des espaces verts publics ainsi qu'une centaine de logements», précise le Canton de Genève dans un communiqué.

L’accord foncier issu de la convention concerne des parcelles situées dans le périmètre du plan localisé de quartier (PLQ) Étoile 1 adopté par le Conseil d'État, le 6 novembre. Il confirme que le groupe Pictet, déjà propriétaire d’importantes surfaces de terrain au sein du périmètre de l'Étoile, sera le constructeur de l'un des deux îlots du PLQ.

«Le groupe bénéficiera notamment d'un droit de superficie et de droits à bâtir lui permettant la réalisation et l’exploitation de l'ensemble des bâtiments de l'îlot B pour un total de 66 500 m2 de surface brute de plancher. La convention porte sur un montant de transaction de quelque 21,8 millions de francs (hors rente de servitude de superficie)», poursuit l'État.

Cent logements à l'Étoile

La signature de la convention ouvre la voie à la réalisation de l'îlot B et des espaces publics attenants au sein du PLQ Étoile 1, situé sur la commune de Carouge. Prioritairement voué aux activités du groupe Pictet et d’autres acteurs, ce premier îlot de l'Étoile comprendra également l'équivalent de quelque 100 logements.

Fidèle à l’image directrice de l'Étoile issue du concours de 2015, l’îlot de quatre bâtiments sera composé d'un socle de six ou huit étages sur rez-de-chaussée surmonté sur sa partie nord d'une émergence de vingt-quatre étages donnant sur la route des Acacias. Les nouveaux bâtiments font l’objet d’un concours d’architecture organisé par le groupe Pictet, dont le lauréat sera annoncé au printemps 2020. Selon les termes de l'accord, ces réalisations seront exemplaires en termes de performance énergétique et écologique.

Technologies environnementales de pointe

L'îlot B concrétisera la première étape du projet urbain de l'Étoile, futur cœur du secteur PAV, directement relié à l'agglomération grâce au Léman Express (gare de Lancy-Pont-Rouge). Renaud de Planta, associé senior du groupe Pictet, commente : «Ce projet se veut un témoignage de l’attachement et de la confiance du groupe Pictet envers la Suisse et Genève, la ville où nous avons notre ancrage depuis 1805. Il représentera aussi pour nos collaborateurs un environnement de travail stimulant, humain et ouvert à la diversité, un lieu favorisant les échanges et tourné vers l’avenir. Enfin, comme notre siège lors de sa construction il y a quinze ans, ce nouvel immeuble sera conçu selon des technologies environnementales de pointe.»

Le projet urbain du quartier de l'Etoile fait la part belle aux espaces publics, de verdure ainsi que de nature en ville. Le cœur des îlots urbains sera voué aux espaces verts ouverts au public, les bâtiments donneront directement sur des espaces réservés aux piétons et à la mobilité douce, tandis que la Drize y sera partiellement remise à ciel ouvert. Afin de contribuer à la qualité de ces espaces publics, le groupe Pictet s’engage dans le cadre de l’accord foncier à contribuer à hauteur de près de 5,8 millions de francs à la réalisation des espaces et équipements publics de l’îlot B. L’entreprise pourra ainsi participer de façon active à la conception des aménagements extérieurs publics avec les autorités cantonales et communales.

Quartier durable

Si la convention signe le démarrage de l'Étoile PAV en confirmant la dynamique urbanistique et économique de l'Étoile et de Pont-Rouge, elle permet plus largement au groupe Pictet de développer ses activités en continuité avec son siège de la route des Acacias. Selon Antonio Hodgers, président du Conseil d'État, chargé du Département du territoire, «cet accord apporte trois atouts majeurs pour Genève, puisqu’il permet une première réalisation à l'Étoile d’ici cinq ans, promet un quartier durable avec des espaces publics de qualité, et confirme l’ancrage de Pictet, qui est un important acteur économique dans le canton».

Créé: 21.11.2019, 12h56

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...