La baignade seins nus n’est plus interdite

GenèveRéagissant à une pétition, le Conseil d’Etat a modifié un règlement. Mais faire trempette entièrement nu reste prohibé.

Les adeptes de la baignade sans le haut ont obtenu gain de cause.

Les adeptes de la baignade sans le haut ont obtenu gain de cause. Image: LAURENT GUIRAUD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La belle saison arrive, et le Conseil d’Etat a voulu le rappeler à sa manière. Mercredi, il a fait un sort à l’interdiction de se baigner seins nus, inscrite dans le règlement public sur les bains publics de 1929. Sont concernés le lac (depuis les berges), le Rhône et les rivières.

Deux précisions s’imposent. Premièrement, cette décision ne s’applique pas aux piscines, qui font l’objet de réglementations spécifiques. Secondement, les baigneurs demeurent amendables s’ils entrent dans l’eau dans le plus simple appareil. «On enlève le haut, mais pas le bas», a ironisé François Longchamp, le président du Conseil d’Etat, en commentant la décision.

Le gouvernement a été alerté sur la problématique par une pétition déposée devant le Grand Conseil. Elle dénonçait un excès de zèle manifesté par la police municipale, en été 2016, qui avait verbalisé plusieurs femmes. Le 24 février, le Grand Conseil avait renvoyé la pétition au Conseil d’Etat à la quasi-unanimité.

Ce n’était pas un cas isolé. En août 2015, la Tribune de Genève rapportait déjà le même type de mésaventure vécue par des baigneuses. (TDG)

Créé: 05.04.2017, 18h50

Articles en relation

300 signatures en faveur de la baignade seins nus

Genève Un règlement de 1929 interdirait la pratique. Une Genevoise veut le moderniser. La commission des pétitions du Grand Conseil approuve. Plus...

Les nageuses aux seins nus dans l'œil des agents municipaux

Bords du Rhône Le vieux dress code aquatique du canton interdit aux femmes de se baigner la poitrine dénudée. La Ville s’invite dans le débat. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...