Passer au contenu principal

Avully et Vernier se mobilisent pour leur poste

Les élus d’Avully ont tenu une séance extraordinaire vendredi soir pour s’opposer à la fermeture de leur office. Vernier résiste aussi.

Le bureau de poste d'Avully.
Le bureau de poste d'Avully.
Google Street View

La résistance s’organise contre la fermeture des bureaux de poste. Le Conseil municipal d’Avully s’est réuni vendredi pour une séance extraordinaire. Seul point à l’ordre du jour: la menace qui plane sur son office.

Les élus ont voté à l’unanimité une résolution à l’adresse de son exécutif. Elle lui demande de «prendre toutes les mesures nécessaires au maintien d’un office à Avully» et de faire connaître «d’ores et déjà» cette position au géant jaune et aux autorités cantonales.

Le 21 juin, la Poste a annoncé vouloir fermer 12 bureaux sur les 47 que compte le canton et les remplacer par des agences postales dans les commerces. Avully fait partie du lot.

Pétition à Vernier

Vernier s’organise aussi car l’office de Châtelaine figure également sur la liste rouge. Le Parti Libéral-radical (PLR) va lancer une pétition qui demande à l’exécutif d’intervenir «avec vigueur» auprès de la Poste. «A terme, d’autres offices sont menacés, comme Le Lignon, assure Brice Arduini, indépendant et membre du groupe PLR. Le but de la Poste est de tout regrouper à Balexert, ce qui n’est pas acceptable. Pour beaucoup de personnes âgées, c’est beaucoup trop loin.»

Le PLR compte associer d’autres partis à sa démarche, affirme l’élu. Un stand sera tenu samedi prochain devant le bureau de Châtelaine pour récolter des signatures.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.