L'avocate de l'activiste condamné fait appel

GenèveL'avocate du militant reconnu coupable de dommages à la propriété pour avoir souillé la façade du Credit Suisse estime que le jugement est «catastrophique».

Laïla Batou, avocate de Nicolas, membre du collectif Breakfree.

Laïla Batou, avocate de Nicolas, membre du collectif Breakfree.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A Genève, le parcours devant la justice du jeune militant pro-climat reconnu coupable de dommages à la propriété pour avoir souillé la façade du Credit Suisse de mains rouges n'est pas terminé. Insatisfaite de ce jugement rendu jeudi, l'avocate du membre du collectif Breakfree fait appel.

«Ce jugement est catastrophique», a indiqué vendredi à Keystone-ATS Laïla Batou. Elle s'insurge contre le fait que le Tribunal de police n'ait pas retenu l'imminence du danger. Le principe de subsidiarité aurait aussi dû être mieux analysé, selon Me Batou qui avait plaidé l'acquittement au bénéfice de l'état de nécessité.

Le militant de 23 ans a été condamné à 10 jours-amendes à 30 francs avec sursis ainsi qu'à payer 2250 francs à la banque pour les frais de nettoyage notamment. Le 13 octobre 2018, lors de la première grande Marche pour le climat à Genève, il avait avec un petit groupe de manifestants apposé ses mains couvertes de peinture rouge sur les murs de la banque afin de symboliser les victimes du réchauffement climatique.

Le Tribunal de police estime que l'action «mains rouges» n'était pas nécessaire et n'a pas empêché le réchauffement climatique. Selon Me Batou, le jeune n'avait que ce moyen à disposition pour faire entendre sa voix face aux institutions qui restent sourdes aux manifestations dans la rue. L'affaire sera traitée par la Chambre pénale d'appel et de révision. (ats/nxp)

Créé: 21.02.2020, 11h33

Articles en relation

Greenpeace proteste contre Credit Suisse

Suisse La directrice générale de Greenpeace Suisse reproche à Credit Suisse sa surveillance supposée de l'organisation écologiste. Dans un communiqué publié ce jeudi, elle appelle la banque à assumer ses responsabilités en matière de climat. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La débâcle du PLR
Plus...