Passer au contenu principal

Un avis mortuaire sonne le glas d’une bijouterie quasi centenaire à Coutance

Un encart humoristique a été publié dans la Julie datée du mardi 31 octobre. Il annonce le décès de la bijouterie Zbinden.

Jean-Jacques Zbinden et son épouse Michelle dans la bijouterie du 4, rue de Coutance. Il tient en main l'annonce mortuaire de la disparition de sa bijouterie.
Jean-Jacques Zbinden et son épouse Michelle dans la bijouterie du 4, rue de Coutance. Il tient en main l'annonce mortuaire de la disparition de sa bijouterie.
Georges Cabrera

Une annonce peu commune est parue dans la «Tribune de Genève» du 31 octobre, sous la forme d’un avis mortuaire. À l’écart des autres annonces du même type, l’encart publié en page 4 a une graphie et une tournure de phrases tout à fait similaire aux annonces de décès. Mais si le but premier est bien d’annoncer une disparition, le second est de signaler la liquidation du stock d’un magasin.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.