Passer au contenu principal

Avalanche en Norvège: les quatre victimes suisses étaient très expérimentées

Quatre randonneurs suisses et un guide de montagne français ont perdu la vie lundi. Leurs proches témoignent. La presse norvégienne s’interroge sur les causes de la tragédie

La coulée de l'avalanche.
La coulée de l'avalanche.
epa

Les quatre randonneurs suisses – trois Genevois et un Vaudois – ainsi que leur guide français qui ont perdu la vie dans une avalanche, lundi, en Norvège ont-ils couru des risques inconsidérés? Au lendemain du drame, les médias norvégiens rappellent que la pente atteignait jusqu’à 42?degrés, alors que le risque d’avalanche était de trois sur une échelle de cinq. «Je ne me serais jamais aventuré dans cette zone», confie dans la presse un organisateur d’expéditions .

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.