Passer au contenu principal

L’autorisation du burkini et des seins nus crée le débat

Le PLR souhaite que le règlement des piscines en Ville de Genève revienne au statut antérieur.

Le débat sur le burkini revient sur le devant de la scène.
Le débat sur le burkini revient sur le devant de la scène.
Reuters

Il est désormais possible de se baigner en burkini dans les piscines de la Ville de Genève. Mais aussi de nager dans ces bassins les seins nus. Adopté par le Conseil administratif le 26 juillet, le nouveau règlement des installations sportives de la Ville de Genève est entré en vigueur le 1er septembre, sans faire de vagues. Lundi, 20 Minutes s’en est fait l’écho. De quoi entraîner une levée de boucliers de la droite municipale.

Le PLR a réagi en déposant une motion qui devrait obtenir le soutien de la droite et être traitée lors de la plénière du Municipal qui débute ce mardi soir. «L’idée n’est pas de polémiquer, souligne Vincent Schaller, conseiller municipal PLR. Mais simplement de revenir aux règles en vigueur avant le 1er septembre. Sauf à ce que l’Exécutif nous convainque de la nécessité d’un changement.»

Que dit le nouveau règlement? Tout d’abord que «les usagers et les usagères doivent porter une tenue décente et appropriée dans et au bord des bassins». Suivent les précisions telle l’interdiction des combinaisons de plongée. Il est aussi indiqué que «les tenues de bain sont autorisées pour autant qu’elles soient spécifiquement utilisées pour la natation».

Et ce, pour des raisons d’hygiène. «Tel est le principal critère, insiste Félicien Mazzola, porte-parole du Département de la culture et du sport. Il n’y a eu qu’un seul cas de burkini dans les piscines de la Ville. On a beaucoup plus de soucis avec les adolescents qui viennent se baigner en short.» Pas de quoi convaincre Éric Bertinat, qui fustige la gauche sur les réseaux sociaux. Le conseiller municipal UDC estime que ce type de décision «permet aux islamistes de développer petit à petit leur propre société…» Le débat promet d’être animé.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.