Passer au contenu principal

Pour l’ATE, il faut séparer les flux piétons et cyclistes

L’Association transports et environnement estime que le mélange des genres doit rester exceptionnel.

Pour l’ATE, «l’ouverture des voies piétonnes à la circulation cycliste devrait constituer l’exception»
Pour l’ATE, «l’ouverture des voies piétonnes à la circulation cycliste devrait constituer l’exception»
DR

Alors que Genève multiplie les espaces où cyclistes et piétons sont censés cohabiter, l’Association transports et environnement prend position sur ces aires mixtes. Le principal lobby des mobilités douces en Suisse vient de publier un document de position d’une trentaine de pages sur le sujet. Pour l’ATE, «l’ouverture des voies piétonnes à la circulation cycliste devrait constituer l’exception» et cela même si «chaque cas requiert une approche nuancée et une démarche tenant compte de la spécificité de la situation».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.