Une association contre la pharmacie des HUG

SantéSe sentant mal représentés par PharmaGenève, des pharmaciens envisagent de lancer un référendum.

Luc Munier, Président de l’Association genevoise des pharmaciens indépendants estime que créer une pharmacie au sein des HUG est une fausse bonne idée.

Luc Munier, Président de l’Association genevoise des pharmaciens indépendants estime que créer une pharmacie au sein des HUG est une fausse bonne idée.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Faut-il créer une pharmacie au sein des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG)? La question divise la profession. Alors que PharmaGenève (133 des 175 officines du canton) se mobilise en faveur du projet, d’autres pharmaciens s’y opposent fermement. Ils créeront demain l’Association genevoise des pharmaciens indépendants (AGPI) pour faire entendre leur voix, comme annoncé sur Léman Bleu. Son président, Luc Munier, ajoute qu’il pourrait lancer un référendum si la motion du député Thomas Bläsi, qui demande de renoncer au projet, n’est pas examinée au Grand Conseil. A terme, l’AGPI vise à développer les réseaux de soins de proximité et à renforcer le rôle du pharmacien, mais son but premier est bien de contrer le projet de pharmacie hospitalière. Pourquoi? Une officine ouverte vingt-quatre heures sur vingt-quatre ne serait-elle pas bienvenue? «C’est une Genferei, une fausse bonne idée», répond Luc Munier, qui craint qu’une pharmacie hospitalière n’ouvre la voie à la propharmacie, c’est-à-dire la possibilité, pour les médecins, de délivrer des médicaments directement, comme cela se fait en Suisse alémanique. «Le plus mauvais des modèles selon l’Organisation mondiale de la santé», tance le pharmacien d’Onex, qui attend que la justice statue sur le recours qu’il a déposé contre la pharmacie créée dans le centre médical Cité générations. «La loi dit qu’il faut une claire séparation entre la pharmacie et le cabinet médical», rappelle-t-il.

Concrètement, l’AGPI redoute que la pharmacie créée aux HUG n’ôte le pain de la bouche à des dizaines d’officines: «Le montant des ordonnances délivrées par les HUG fluctue entre 35 et 40 millions de francs par an. Cet argent manquera aux pharmaciens de quartier; 30 à 40 officines vont disparaître; cela créera 150 chômeurs et coûtera 7,5 millions de francs!»

Le conflit renvoie l’image d’une profession profondément divisée. «L’AGPI n’est pas l’ennemi de PharmaGenève, assure Luc Munier. L’ennemi, c’est le bernois Galenicare qui détient les chaînes comme Amavita, Sun Store ou Coop Vitality.» Or, Luc Munier et Jean-Philippe de Tolédo, à la tête de la Pharmacie principale, estiment que Jean-Luc Forni, président de PharmaGenève, ne représente plus les indépendants car il a vendu sa pharmacie à Amavita. Ce dernier assure que la vente de sa pharmacie ne l’empêche pas de représenter toute la profession et espère nouer un «bon dialogue» avec l’AGPI. Pour mettre tout le monde d’accord, il imagine faire participer l’ensemble des pharmaciens au bénéfice de la nouvelle officine – et pas seulement les membres de PharmaGenève, comme prévu au départ.

C’est également ce qu’entrevoit le conseiller d’Etat Mauro Poggia: «Je n’ai pas l’intention de favoriser les uns au détriment des autres. On pourrait créer une coopérative pour que tout le monde reçoive une part du gâteau. Je vais aussi m’assurer que les HUG n’obligent pas les patients à passer par leur pharmacie. La propharmacie est interdite, nous ne ferons rien d’illégal et je ne passerai pas en force. Les objections soulevées ne sont pas farfelues. Mais c’est un beau projet, qui permettrait de délivrer des médicaments en tout temps. Cela vaut la peine qu’il soit porté par tous.»

Créé: 07.12.2015, 20h54

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...