Passer au contenu principal

Un «arsenal impressionnant» découvert à Genève

Le Procureur général Olivier Jornot a donné des détails sur deux procédures pénales ouvertes suite à la mobilisation policière.

Samedi 12 décembre, Olivier Jornot, procureur général de la République et Canton de Genève, et François Schmutz, chef de la Police judiciaire, ont convoqué à la hâte une conférence de presse, à la suite notamment de l'arrestation de deux Syriens à Genève.
Samedi 12 décembre, Olivier Jornot, procureur général de la République et Canton de Genève, et François Schmutz, chef de la Police judiciaire, ont convoqué à la hâte une conférence de presse, à la suite notamment de l'arrestation de deux Syriens à Genève.
Georges Cabrera
1 / 1

Lors d'une conférence de presse convoquée à la hâte ce samedi, le procureur général de la République et canton de Genève, Olivier Jornot, a donné des indications supplémentaires sur deux procédures pénales en cours. Il a confirmé l'interpellation, vendredi, de deux Syriens à la route de Thonon. C'est l'attitude inhabituelle de ces deux individus, en voiture, qui a amené un policier à les arrêter. S'il n'a pas voulu décrire plus en détail la nature de cette attitude, Olivier Jornot a indiqué que leur véhicule était à l'arrêt, sans raison, sur la route. Des traces d'explosif ont bien été identifiées dans leur véhicule, «ce qui veut dire qu'il a servi à un moment à en transporter», a conclu le procureur. C'est le seul élément à charge retenu contre ces personnes à l'heure qu'il est.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.