Passer au contenu principal

Suspectés d'être des marchands de sommeil, ils sont arrêtés

Prévenu d’usure, un couple est suspecté d’avoir sous-loué des dizaines d’appartements à des clandestins à Genève.

Le couple est détenu depuis le mois dernier à Champ-Dollon.
Le couple est détenu depuis le mois dernier à Champ-Dollon.
Laurent Guiraud

La Brigade de police luttant, notamment, contre la traite d’êtres humains enquête à Genève depuis l’an dernier sur une affaire dite de «marchands de sommeil». Un nom pour qualifier les personnes qui, par appât du gain, contractent des baux d’appartement pour y entasser ensuite à des tarifs prohibitifs des sous-locataires, si possible des clandestins et autres personnes vulnérables peu enclines à se rebeller.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.