Une application des HUG reçoit un prix Pfizer

GenèveLes concepteurs aux HUG d'une application pour la réanimation cardio-pulmonaire des enfants ont reçu ce jeudi le prix Pfizer pour la recherche 2020. Le programme permet notamment de réduire les erreurs de dosage.

L'application développée aux Hôpitaux Universitaires de Genève guide les soignants lors de la préparation des médicaments de réanimation cardio-pulmonaire en pédiatrie. (Photo d'illustration)

L'application développée aux Hôpitaux Universitaires de Genève guide les soignants lors de la préparation des médicaments de réanimation cardio-pulmonaire en pédiatrie. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une application pour la réanimation cardio-pulmonaire des enfants développée par les HUG est primée. Ses concepteurs ont reçu jeudi le prix Pfizer de la recherche 2020 pour les perspectives cliniques qu'elle ouvre.

L'application réduit significativement le nombre d'erreurs de dosage. Elle accélère la préparation des médicaments de réanimation cardio-pulmonaire en pédiatrie grâce au calcul automatique des doses en fonction du poids de l'enfant, ont expliqué les HUG dans un communiqué.

Traditionnellement, les soignants devant préparer des médicaments en perfusion continue s'aident de méthodes de calcul de doses compliquées telles que les tableaux de conversion, nécessitant des calculs fastidieux et complexes à la main. Ceci est source de délais et d'erreurs, particulièrement en situation de stress en réanimation.

L'application PedAMINES© leur offre une vision claire et synthétique des médicaments à administrer. Elle les guide également étape par étape dans la préparation des perfusions à injecter en perfusion continue ou en bolus intraveineux direct.

Augmentation du taux de survie

Une étude contrôlée incluant 128 infirmiers en situation de simulation de réanimations cardio-pulmonaires pédiatriques a montré que l'application permettait de réduire de 68% les erreurs de dosage. Mais aussi de raccourcir de 40% le temps nécessaire pour la préparation des médicaments jusqu'à leur injection: 4,2 minutes en moyenne avec l'application, 7,02 minutes avec la méthode conventionnelle.

Sachant que chaque minute de réanimation supplémentaire réduit les chances de survie, ce gain de temps pourrait théoriquement augmenter de 6% le taux de survie. L'étude a fait l'objet d'une publication le 21 février 2019 dans The Lancet - Child and adolescent health.

L'application a été développée par des collaborateurs du Service d'accueil et d'urgences pédiatriques et du Service des sciences de l'information médicale des HUG, sous la conduite du Dr Johan Siebert et de Frederic Ehrler. Elle a déjà été primée à la Journée de l'Innovation 2015 des HUG. (ats/nxp)

Créé: 06.02.2020, 20h01

Articles en relation

Vingt-quatre chercheurs sacrés par le Prix Pfizer

Suisse Le Prix Pfizer 2019 de la recherche, doté de 180'000 francs, a couronné douze travaux de recherche au total. Plus...

Le Prix Pfizer récompense l’Université et les HUG

Médecine Sur douze équipes primées, trois sont genevoises. Chacune gagne 15 000 francs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...