Passer au contenu principal

Antonio Hodgers, un débutant prometteur qui irrite l’Asloca

L’écologiste en charge du logement a passé sa première année au Conseil d’Etat sans anicroche. Mais les attentes sont fortes.

Laurent Guiraud

Une année. C’est trop court pour résoudre la crise du logement qui frappe Genève. A moins d’un miracle, et personne ne l’attend. Autant dire que les premiers pas d’Antonio Hodgers sont jugés à l’aune de cette limite. C’est plutôt sur la manière que sur les résultats proprement dits que nos interlocuteurs jaugent l’écologiste, l’un des plus jeunes magistrats du Conseil d’Etat.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.