Antoine Daher: «On m’a demandé de dire qu’un ami avait payé le voyage»

Affaire MaudetEn présence de Pierre Maudet, un entrepreneur admet que le voyage à Abu Dhabi a été payé par les Émirats.

Image: © Frank Mentha

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ami et soutien de Pierre Maudet, l’homme d’affaires libano-genevois Antoine Daher s’est présenté mercredi matin à 9 h dans les locaux du Ministère public. Il en est ressorti cinq heures plus tard après avoir été mis en prévention pour octroi d’un avantage. Une information que nous confirme son avocat, Me David Bitton, accompagné de sa collaboratrice Me Nathalie Torrent. La défense n’en dira pas plus.

Selon une source proche du dossier, les faits reprochés à Antoine Daher concernent trois épisodes de l’affaire Maudet. Les premiers procureurs Yves Bertossa et Stéphane Grodecki ont d’abord interrogé l’entrepreneur sur le mystérieux voyage du conseiller d’État PLR à Abu Dhabi en novembre 2015. En présence de Pierre Maudet, le prévenu a confirmé que ce séjour, auquel participait aussi Patrick Baud-Lavigne, ex-chef de cabinet du ministre, a bel et bien été payé par le gouvernement des Émirats arabes unis. «On m’a demandé de dire que c’était un ami qui avait payé le voyage», a-t-il relevé en substance.

À ce stade, impossible de dire à qui le «on» fait référence. Dans un premier temps, Pierre Maudet avait expliqué, dans les médias, que ce voyage était privé et qu’il avait été payé par un certain Saïd Bustany, entrepreneur émirati. Ce dernier n’a finalement joué aucun rôle dans le financement du voyage de luxe, qui comprenait notamment un séjour dans un palace et une entrée au Grand prix de F1.

«Admirable pour Genève»

Deuxième volet abordé mercredi par le Parquet: le financement d’un sondage d’un coût total de 34 000 francs dans le cadre de la campagne électorale 2018 de Pierre Maudet. Antoine Daher a admis avoir récolté de l’argent pour organiser l’opération. Il raconte que c’est Patrick Baud-Lavigne (absent durant l’audience d’hier) qui l’a approché pour cette récolte de fonds. Il affirme avoir accepté sans hésiter car Pierre Maudet est son ami et qu’il le trouve «admirable pour Genève».

Enfin, Antoine Daher a dû répondre à des questions sur l’anniversaire des 40 ans de Pierre Maudet, organisé le 3 mars dernier à l’Escobar, dans le quartier des Grottes. L’épouse de Pierre Maudet ainsi que Patrick Baud-Lavigne l’ont contacté en vue des festivités, dit-il. Le prévenu soutient que Madame Maudet a payé 3000 francs et qu’il a lui-même participé à la fête, à hauteur d’environ un millier de francs.

À l’issue de l’audition d’Antoine Daher, un autre homme d’affaires actif dans l’immobilier et soutien de Pierre Maudet, Magid Khoury, a été convoqué par le Ministère public afin d’y être prévenu d’octroi d’un avantage. La confrontation entre ce dernier et Antoine Daher n’a pas eu lieu hier, notamment parce qu’Antoine Daher voulait prendre connaissance du volumineux dossier.

Mercredi soir, à la sortie du Ministère public, le défenseur de Patrick Baud-Lavigne, Me Jean-Marc Carnicé, indique: «Personne n’a dit avoir profité d’un quelconque avantage de l’État. Et personne n’a dit avoir usé d’une relation amicale pour bénéficier d’un traitement préférentiel. Je constate à la lumière de l’audience d’aujourd’hui que le voyage à Abu Dhabi n’a rien coûté au contribuable genevois et que rien n’a été accordé en échange.»

«Rien demandé»

Avocat de Magid Khoury, Me Marc Hassberger confirme la mise en prévention de son client. Ce dernier a été entendu sur les mêmes faits qui sont reprochés à Antoine Daher. «Monsieur Khoury a également eu l’occasion de souligner qu’il n’a jamais demandé ou attendu la moindre faveur de la part de Monsieur Maudet, de Monsieur Baud-Lavigne ou de quelque autre collectivité publique», précise Me Hassberger, associé dans cette affaire à Me Guillaume Vodoz.

«Procédures partisanes»

Contactés mercredi soir, Me Grégoire Mangeat et Fanny Margairaz, conseils de Pierre Maudet, réagissent ainsi: «Cette audience, comme les précédentes, s’est bien passée pour le conseiller d’État. Les faits sont établis dans le calme, en profondeur, ce qui contraste singulièrement d’avec les procédures expéditives et partisanes auxquelles l’on a tenté de soumettre notre client ces quinze derniers jours.»

À noter que ce mercredi matin, Pierre Maudet n’a pas pu assister à la séance hebdomadaire du Conseil d’État. Il s’est excusé en précisant qu’il devait se rendre au Ministère public. Pour rappel, le conseiller d’État ainsi que son ancien bras droit sont prévenus d’acceptation d’un avantage lié au voyage d’Abu Dhabi.

(TDG)

Créé: 05.12.2018, 20h18

Le PLR convoque son AG en janvier

Finalement, ce sera en janvier. Alors que les amis de Pierre Maudet réclamaient une assemblée générale «dans la première quinzaine du mois de décembre», la présidence du PLR genevois a fixé la date au samedi 15 janvier. «La décision a été prise d’un commun accord avec Monsieur Maudet», assure Alexandre de Senarclens, le président du parti, qui évoque l’agenda politique trop serré d’avant les Fêtes, agenda rythmé notamment par la séance du Grand Conseil et des Chambres. Organisée à Uni Dufour, l’assemblée sera ouverte aux quelque 3000 membres du PLR genevois. L’ordre du jour est lapidaire: «Confiance et soutien à Pierre Maudet, discussion et prise de position». Les débats seront nourris… Deux certitudes: le PLR Suisse pourrait à nouveau s’inviter dans la discussion le 11 janvier, si son comité central saisit la conférence des présidents de partis cantonaux pour demander au PLR genevois d’exclure son magistrat. Et un soutien au conseiller d’État ne marquerait pas le début de la fin de ses ennuis politiques internes, mais au mieux la fin de leur début, la procédure judiciaire suivant son cours.
Marc Bretton

Articles en relation

Le sort de Pierre Maudet sera tranché en janvier

Psychodrame politique Les partisans du magistrat demandaient une assemblée en décembre. Ce sera le 15 janvier. Plus...

Des Genevois dénoncent «l'acharnement» contre Pierre Maudet

Politique La présomption d’innocence et les qualités du conseiller d’État sont balayées, selon certains observateurs. Plus...

Pierre Maudet a reconnu avoir déduit de ses impôts de l'argent de tiers

Crise politique La direction du PLR genevois a décidé ce lundi de soutenir la demande de démission de Pierre Maudet. Mercredi, ce dernier a admis devant les cadres du parti suisse avoir utilisé les attestations fiscales. Plus...

Pierre Maudet sous la menace d’une exclusion

Politique Cette question pourrait être abordée en janvier par la Conférence des présidents cantonaux du PLR. Plus...

Hodgers: «Pierre Maudet sera traité comme n’importe quel citoyen»

Interview vidéo Alors que l'affaire n'en finit pas de rebondir, le président du Conseil d’État Antonio Hodgers fait le point. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.