Passer au contenu principal

L’année violette célèbre 100 femmes

Un groupe d’experts universitaires et des professionnels d’autres horizons s’apprêtent à honorer toutes ces femmes inspirantes.

Le 14 juin, des centaines de milliers de femmes ont battu le pavé et croisé les bras pour crier haut et fort que le temps de l’égalité dans les faits était arrivé.
Le 14 juin, des centaines de milliers de femmes ont battu le pavé et croisé les bras pour crier haut et fort que le temps de l’égalité dans les faits était arrivé.
FRANK MENTHA

Le 14 juin, des centaines de milliers de femmes ont battu le pavé et croisé les bras pour crier haut et fort que le temps de l’égalité dans les faits était arrivé. Que l’époque de la tolérance envers les discriminations et les violences sexistes était révolue.

En préambule à cette mobilisation violette historique, la «Tribune de Genève» avait consacré une série de portraits à des femmes de talent oubliées de l’histoire. Nous nous étions appuyés sur le projet 100Elles, lancé par l’association L’Escouade et destiné à rendre visibles 100 femmes emblématiques. Une initiative soutenue par la Ville de Genève et un groupe d’historiennes de l’Université de Genève (UNIGE), qui ont rédigé bénévolement les biographies de ces femmes, selon diverses thématiques: militantisme, sport, Genève internationale, politique, savoirs et sciences, professions libérales, industrie, théologie, art et littérature.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.