Passer au contenu principal

Un an après le master, 80% des diplômés ont un travail

D’après une étude de l’UNIGE, les diplômés en sciences sociales sont satisfaits de leur emploi.

Non, les sciences sociales ne mènent pas au chômage ou à des emplois déconnectés du parcours d’études! La Faculté des sciences de la société (SdS) de l’Université de Genève a mené sa propre enquête sur le parcours de ses anciens étudiants. Portant sur plus de 1500 diplômés, l’étude montre que 78% des titulaires d’un master ont trouvé un travail un an après être sortis de l’Université. Plus généralement, la plupart des diplômés occupent des emplois dont ils se disent largement satisfaits. Si le chômage apparaît au fil de leur parcours, c’est le plus souvent une expérience unique et de courte durée. «On entend souvent dire que les sciences de la société sont une fabrique de chômeurs ou que les emplois des diplômés de ces filières ne correspondent pas à leurs études. Ce n’est pas le cas, sauf peut-être au tout début de leur parcours et le rattrapage se fait rapidement», se félicite le professeur Bernard Debarbieux, doyen de la Faculté des SdS.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.