Amoureuse de Voltaire et salonnière des Délices

Femme remarquableNièce du philosophe, Marie-Louise Mignot devint sa compagne et complice, unis par leur goût pour le théâtre et la vie mondaine.

Marie-Louise Mignot est née en 1712 à Paris.

Marie-Louise Mignot est née en 1712 à Paris. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Née en 1712 à Paris, Marie-Louise Mignot est la nièce de Voltaire, qui devient son tuteur à la mort de son père. Fille de Pierre-François Mignot et de Marguerite-Catherine Arouet, elle choisit d’épouser, en 1738, Nicolas-Charles Denis, au détriment d’une alliance avantageuse désirée par son oncle. Elle est alors connue comme Madame Denis (nom qu’elle garde comme signature dans sa correspondance).

Veuve en 1744, elle ouvre, après son deuil, un salon à la mode à Paris, et c’est autour de 1745 que les rapports entre oncle et nièce évoluent pour devenir amoureux. Elle emménage chez Voltaire et sera sa compagne et complice jusqu’à sa mort, mais elle ne renoncera pas à son indépendance, tant personnelle qu’affective, ce qui mènera parfois à des tensions. Quand le philosophe accepte l’invitation de Frédéric II de Prusse à Potsdam et Berlin, en 1750, elle reste à Paris. En l’absence de son oncle, elle gère une partie de ses affaires et s’emploie notamment à négocier au Théâtre Français et à la cour. Alors qu’il se trouve à Colmar et est en difficulté, elle le rejoint. Ils arrivent en Suisse en décembre 1754 et résident d’abord à Prangins, avant de s’installer l’année suivante à la demeure Les Délices, à Genève.

Tensions avec les autorités de Genève

Le salon des Délices s’ouvre sur des soirées de bals, de jeux d’esprit, mais aussi de théâtre, où hôtes et invités montent sur les planches. Passionnée de théâtre, Marie-Louise Mignot est appréciée aussi bien pour sa récitation que pour ses talents de musicienne.

Partageant leur temps entre Genève et Lausanne, où ils ont également une propriété, oncle et nièce mènent ainsi une vie mondaine, et Marie-Louise Mignot tient non seulement le rôle de gouvernante, administrant la maisonnée, mais aussi celui de secrétaire. Des tensions avec les autorités de Genève conduisent le couple à Ferney, à partir d’octobre 1758. Une dispute éclate en 1768, menant au départ de Marie-Louise Mignot, qui ne revient qu’en 1769. En 1778, ils retournent à Paris, où Voltaire meurt en mai.

Un mariage qui fait scandale

Nommée légataire universelle de son oncle, elle vend ses papiers ainsi que sa bibliothèque à Catherine II de Russie et le domaine de Ferney au marquis de Villette. Faisant fi du scandale, elle se remarie en 1780 avec François Duvivier, de dix ans son cadet. Elle continue à mener une existence mondaine comme salonnière et garde sa passion pour le théâtre, encourageant certains auteurs débutants. Elle reste à Paris jusqu’à son décès, survenu en août 1790. (TDG)

Créé: 12.06.2019, 18h42

Elles ont fait Genève

Épisode 9
Dans le cadre du projet 100Elles*, l’association l’Escouade renomme et féminise cent rues genevoises. Découvrez les portraits de dix femmes remarquables réalisés bénévolement par des historiennes de l’Université de Genève.

Articles en relation

Le quotidien d’une femme suisse en 1959

Le Matin Dimanche Amour, travail, enfants, féminisme, consommation, retour sur une période marquée par les changements dans les relations entre les sexes. Plus...

«La sororité est l’une des bases du féminisme»

Féminisme Étudiante, universitaire, journaliste ou travailleuse du sexe, elles sont farouchement convaincues qu’il reste de nombreux combats essentiels à mener, ici comme ailleurs. Plus...

Quel(le) féministe êtes-vous?

Grand format Le 8 mars reste l’occasion idéale de faire le bilan sur l’état du féminisme car, si la cause des femmes fédère particulièrement depuis #metoo, les moyens de la défendre diffèrent. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un arbre s'abat au cimetière des Rois
Plus...