Passer au contenu principal

Alliance entre Libra et une école genevoise

Fille de Facebook, la société qui ambitionne de créer une monnaie virtuelle mondiale s'allie avec l'institut CREA.

L'institut CREA, école privée genevoise spécialisée dans la communication digitale, à la route des Acacias.
L'institut CREA, école privée genevoise spécialisée dans la communication digitale, à la route des Acacias.
DR

Le développement de Libra, entité issue de Facebook dont l'objectif est de créer une monnaie virtuelle mondiale, à Genève se précise. Une école privée genevoise spécialisée dans la communication digitale, CREA, annonce un partenariat avec Libra pour développer ses formations dans la finance. «L’objectif de cette formation est de permettre aux professionnels d’anticiper les changements apportés par la blockchain et en particulier Libra», indique cette école.

Installée désormais au coeur de la Genève bancaire, l’association Libra a pour ambition d'atteindre «des milliards de personnes par la création d’un écosystème monétaire et financier mondial». Selon les responsables de l'école CREA, Libra a aussi pour mission de soutenir des organismes de formation et de recherche pour développer les applications et outils qui permettront de réaliser une devise et une infrastructure financière mondiale. Qui soit à portée de tous.

C'est le Français Bertrand Perez, bras droit du Genevois David Marcus, établi en Californie, qui devient le «parrain» de ce module de formation. «Des collaborateurs de l’association Libra interviendront afin de former les participants et leurs permettre d’appréhender les enjeux d’un des projets blockchain les plus ambitieux à ce jour», souligne encore cette école genevoise.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.