Passer au contenu principal

Une allée centrale toute neuve pour les Bastions

Un gros chantier démarre, devisé à près de 1,5 million de francs. A la fin du mois de mai, le parc retrouvera son lustre d’antan.

Des ouvriers s’affairent depuis hier aux Bastions. Plus bas: le futur visage de l’allée centrale du parc.
Des ouvriers s’affairent depuis hier aux Bastions. Plus bas: le futur visage de l’allée centrale du parc.
Geroges Cabrera/DR

Deux longs murs de grillages, certains bâchés, ont envahi les Bastions. Des pelleteuses sagement alignées attendent, prêtes à débouler sur l’allée centrale. D’abord interloqués, les visiteurs savent depuis hier la raison de ce grand chantier en préparation. Des panneaux installés aux deux entrées principales indiquent que le parc va s’offrir une magnifique cure de jouvence. «Il retrouvera son aspect historique», se réjouit le maire de la Ville de Genève, Guillaume Barazzone.

Que les amoureux de la Fête de la musique se rassurent, tout sera terminé à la fin du mois de mai. Mais d’ici là, le mail central va complètement changer d’allure. Fini le sinistre cheminement bitumeux, qui part en lambeaux. A sa place sera posé un revêtement de couleur plus claire. «Il s’agit d’une surface argilo-calcaire et semi-perméable, mais dure et carrossable, précise le magistrat chargé de l’Environnement urbain. Cela va permettre aux nombreux arbres de mieux respirer et assurera une meilleure sécurité aux usagers du parc.» Piétons et cyclistes pourront donc fouler ce nouveau revêtement. Quant aux superbes secteurs pavés, ils seront conservés.

«Un crédit-cadre a été voté par le Conseil municipal en 2014 afin d’embellir les parcs de la ville, poursuit Guillaume Barazzone. Nous commençons par les Bastions, où je rappelle que tous les bancs ont été rénovés l’an passé, mais à terme, de nombreux autres cheminements endommagés vont être réaménagés.»

Leur liste est longue. Dans le détail, «des travaux sont prévus au sentier des Falaises, à l’Ariana, aux Cropettes, dans les parcs Vermont, Bertrand, William-Rappard et de Bourgogne, aux Contamines, à Geisendorf et au square Charles-Giron», détaille l’élu démocrate-chrétien. Coût total de ces futurs équipements: 2,966 millions de francs.

Pour l’heure, c’est donc à l’allée centrale des Bastions que vont s’attaquer les engins de chantier. Cet aménagement-là, qui comprend également le remplacement d’un important collecteur et la pose de nouveaux réseaux d’eau et d’électricité, va engloutir près de la moitié du crédit alloué, soit 1,403 million de francs. Durant les travaux, il sera néanmoins possible de continuer à traverser le parc dans toute sa longueur, de la place Neuve à la rue Saint-Léger.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.