Alerte à la pollution à Genève

CaniculeLes valeurs limites de pollution à l'ozone ont été dépassées. Les usagers de l'autoroute devraient rouler à 80 km/h. Les TPG abaisseront leurs tarifs dès demain.

Image: Lucien Fortunati / Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La pollution à l'ozone a dépassé les seuils limite fixés par la Confédération, atteignant un niveau qui peut entraîner des effets sur la santé. Les concentrations en ozone devraient demeurer élevées dans les jours qui viennent. Avec des températures supérieures à 30°C prévues jusqu'à lundi, jour à partir duquel un temps nuageux et potentiellement orageux est prévu, les concentrations en ozone devraient demeurer proches de 180 microgrammes/m3, soit une pollution élevée.

Le Service de l’air, du bruit et des rayonnements non ionisants a émis ce jeudi des recommandations. Les voici. Afin de limiter la pollution, les usagers de l'autoroute de contournement sont priés d'abaisser leur vitesse à 80 km/h. Le covoiturage est encouragé. Par ailleurs, la population est invitée à privilégier les transports publics. Dès le 28 juin, un tarif réduit sera pratiqué sur toute l'offre Unireso.

Recommandations

L'État rappelle que la pollution à l'ozone peut provoquer des irritations des yeux, du nez et de la gorge et avoir des conséquences sur la santé des enfants et des adultes. Les personnes les plus sensibles (que sont les jeunes enfants, les personnes âgées, les individus souffrant d'asthme, d'insuffisance respiratoire ou cardiaque) devraient limiter les efforts physiques intenses ou les activités sportives en plein air lorsque la pollution est la plus élevée. En effet, l'effort physique augmente le volume d'air inhalé. Il est aussi conseillé d'éviter d'autres facteurs irritants (tabac, solvant, fumées) pour ne pas aggraver les effets de la pollution. Renoncer au port de lentilles de contact est également recommandé.

Si les symptômes évocateurs (toux, gêne respiratoire, gorge ou nez irrité) s'aggravent, il faut demander conseil à son médecin.

Créé: 27.06.2019, 11h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.