Les aides-soignants disent leur colère

ActionIls s’opposent à un allongement de deux heures de leur journée de travail aux HUG.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des aides-soignants se sont mobilisés hier, devant les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), pour dire leur mécontentement. Soutenus par le Syndicat des services publics (SSP), ils ont remis à la direction une pétition munie d’une cinquantaine de signatures afin de contester la décision de faire passer leur journée de travail, dans les blocs opératoires, de 8 h à 10 h. Le SSP reproche à la direction de ne pas avoir consulté le personnel, «ce qui est contraire à la loi sur le travail. Ce n’est pas la première fois que les HUG ne respectent pas les règles. Mais là, c’est quasi l’unanimité du personnel concerné qui n’est pas d’accord», relève Sabine Furrer du SSP.

Le porte-parole des HUG, Nicolas de Saussure, explique qu’hier, le complexe Opéra est passé de 8 à 14 blocs, entraînant une réorganisation de travail. Il assure que «trois séances ont eu lieu. Dans un sondage, où le personnel devait choisir entre des plages de 8 h, de 10 h ou un panachage, le choix s’est porté sur cette dernière option, qui a donc été retenue. Cela dit, nous privilégions les journées de 8 h.» Comment expliquer alors les 50 signatures? «Je n’étais pas au courant. Mais si ce chiffre est juste, c’est surprenant.»

(TDG)

Créé: 11.09.2017, 20h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Donald à l'ONU
Plus...