Passer au contenu principal

L'aide à domicile coûte cher mais peut rapporter gros

Le coût total de cette politique atteint 253 millions de francs en 2015. Elle permet d'économiser 70 millions en retardant le placement en EMS notamment.

A Genève, le nombre des personnes au bénéfice d'une ou de plusieurs prestations de soins et d'aide à domicile a vraisemblablement dépassé la barre des 21'000 cette année. Elles étaient 20'880 exactement à la fin de l'année 2015, soit 4% de la population du canton, selon l'Office cantonal de la statistique. Plus de la moitié des bénéficiaires ont 80 ans et plus. A noter que 60% des octogénaires ne recourent pas aux services des institutions genevoises de maintien à domicile. Ils se débrouillent tout seuls ou comptent sur leurs proches.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.