L'agence UBS de Cologny attaquée à l'explosif

BraquageAprès avoir éventré un bancomat géré par l’UBS, les voleurs ont pris la fuite.

Les bandits ont causé des dégâts très importants.

Les bandits ont causé des dégâts très importants. Image: Roland Rossier

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les actes de brigandage sont de plus en plus audacieux. Vendredi matin vers 3 h, un gang bien organisé a pris pour cible l’agence UBS de Cologny. Malgré les risques évidents d’être attrapés par la police car les bureaux de cette banque sont situés sur la place du Manoir, un des quartiers les plus peuplés de cette commune huppée, ils ont pénétré dans les locaux avant d’attaquer un bancomat au moyen d’un explosif.

Les Colognotes ayant le sommeil léger ont entendu un gros bruit. Une explosion. «UBS confirme qu’une attaque au gaz a eu lieu très tôt ce matin sur l’un de ses bancomats dans son agence de Cologny. Personne n’a été blessé», a résumé une porte-parole de l’établissement.

L’agence était fermée. Elle n’ouvre que durant la semaine, aux heures de bureau. Mais deux appareils de la banque sont à disposition de la clientèle 24 heures sur 24. Ils ne sont pas situés à l’extérieur. Délaissant le multimat, qui ne contient pas d’argent, les bandits se sont concentrés sur le bancomat.

Ni la police ni UBS n’ont souhaité fournir de détails, à ce stade, sur le montant dérobé. Selon des informations concordantes, les voleurs se sont rapidement échappés à bord d’une automobile.

Photo prise par un lecteur vers 02h30 du matin, vendredi.

Les malfrats se sont aussi acharnés, à l’intérieur, sur de lourdes vitres. Vendredi matin, les responsables de l’agence les ont placées à l’extérieur de l’établissement avant de les évacuer. De nombreux corps de métier s’efforçaient de réparer les dégâts. Ceux-ci seraient élevés, le matériel de sécurité étant très onéreux. «UBS évalue actuellement les dommages et le temps qu’il faudra pour ouvrir à nouveau l’agence, ajoute la porte-parole. Les clients seront servis sans interruption dans les agences UBS les plus proches.» Il s’agit, en particulier, de celles de Chêne-Bourg et des Eaux-Vives.

Dès que la police a été avertie, une alerte a été donnée aux patrouilles genevoises, mais aussi aux douaniers ainsi qu’aux forces de gendarmerie et de police françaises. Cependant, si ce gang venait de France, il est vraisemblable qu’il a pu traverser la frontière.

Depuis Cologny, plusieurs voies sont possibles pour les fuyards. En pleine nuit, une automobile ne met que quelques minutes pour se retrouver en territoire haut-savoyard, en particulier en empruntant la route de Thonon, quasi-déserte à cette heure de la nuit.

Maire de Cologny, Bernard Girardet considère que «les assaillants n’hésitent même plus à attaquer des lieux pourtant bien protégés». La place du Manoir est dotée de caméras et une agence de sécurité privée, disponible «24 heures sur 24», selon ses propres termes, est située juste à côté des locaux de la banque. Vendredi, aucun responsable de cette société n’a cependant souhaité réagir à l’attaque de l’établissement bancaire. Durant la journée, la place du Manoir est l’un des endroits les plus animés de la commune en raison des commerces situés tout autour. Une enquête de police a été ouverte pour tenter de rassembler tout élément pouvant confondre les malfaiteurs.

Créé: 31.01.2020, 10h25

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus est à Genève
Plus...