Passer au contenu principal

L’affiche du 1er Août a troqué la croix pour une étrange feuille

Quatre cents panneaux annoncent en ville la fête nationale. D’une drôle de manière. Décodage.

A gauche l'affiche 2014. La feuille rouge et blanche joue le rôle d’une incitation, celle d’aller «voir de l’autre côté». A droite, l'affiche du 1er Août 2013. Elle n'a pas créé de polémique.
A gauche l'affiche 2014. La feuille rouge et blanche joue le rôle d’une incitation, celle d’aller «voir de l’autre côté». A droite, l'affiche du 1er Août 2013. Elle n'a pas créé de polémique.
Laurent Guiraud

Considérant qu’il n’y a rien de pire que l’indifférence, l’affiche de la fête du 1er Août qui fleurit en ville de Genève atteint sa cible. En l’occurrence le cervelet du badaud qui, ainsi stimulé, bloque net la fonction «marche».

Fichtre! Qu’est-ce qu’on nous a encore inventé? Placardée sur ces supports grand format qui encombrent trop souvent les trottoirs, le poster sort à l’évidence des codes habituels. Tentons de le déchiffrer.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.