Passer au contenu principal

Affichage sauvage contre le tourisme d'achat

Les producteurs locaux veulent sensibiliser les consommateurs sur les règles en vigueur lors de courses à l’étranger.

Willy Cretegny, président de la plateforme du commerce, a posé des affiches aux postes-frontières pour sensibiliser sur le tourisme d'achat
Willy Cretegny, président de la plateforme du commerce, a posé des affiches aux postes-frontières pour sensibiliser sur le tourisme d'achat
DR

Action coup-de-poing ce jeudi matin aux abords de la douane de Mategnin à Meyrin. Les Genevois partis faire leurs courses de l’autre côté de la frontière y ont lu ce message un brin culpabilisant: «Les commerçants de Genève et leurs employés vous remercient. Joyeux Noël.» Cet affichage sauvage est l’œuvre du bouillant viticulteur de Satigny, Willy Cretegny. Adepte des coups d’éclat, il a créé en 2011 la plateforme du commerce, un groupe de travail pour limiter l’impact économique des achats hors frontière. Le président de cette structure justifie son action par «la nécessité de rappeler les règles et la législation en vigueur. Les achats en France, supérieurs à 300 francs, doivent être déclarés en douane et sont taxés en conséquence. Les consommateurs sont heureux d’avoir de meilleurs salaires ici que de l’autre côté de la frontière, mais cela a un prix.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.