Passer au contenu principal

L'affaire de la Pâquerette à nouveau devant le parlement

Les députés genevois attaquent à 17 heures une grosse session de mars qui se poursuivra la semaine prochaine.

Alors que la sautière du Grand Conseil observe de près le bourgeon du vieux marronnier de la Treille, qui annonce traditionnellement le printemps genevois – «C'est pour bientôt», confirme Maria-Anna Huter, qui ne quitte pas le vénérable végétal des yeux – le parlement entame à 17 heures ce jeudi la première soirée de sa session de mars avec les suites de l'affaire Adeline, notamment le traitement que suivaient, à Champ-Dollon, les détenus dangereux au sein de l'unité spécialisée La Pâquerette, désormais fermée.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.