Passer au contenu principal

L'aéroport de Genève se met au diapason

Une harpiste et un chanteur ont rappelé samedi aux passagers qu'ils traversaient un week-end musical

Les deux musiciens se sont produits dans la zone de transit de l'aéroport.
Les deux musiciens se sont produits dans la zone de transit de l'aéroport.
DR

Partir à l'aéroport, c'est d'abord un long parcours stressant pour arriver à l'heure, trouver une place de parking, éviter les files d'attente au check-in. Une fois la zone de transit atteinte, l'ennui guette. Pour surprendre les passagers, Genève Aéroport a donné samedi carte blanche à deux musiciens, Esther Severac, harpiste, et Niko Seibold, au mélodica, pour célébrer la Fête de la musique. Anecdotique? Pas vraiment. Cointrin vise à transformer ce lieu de transit en lieu de vie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.