Passer au contenu principal

L’Aéroport doit mieux définir ses projets d’agrandissement

La Cour des comptes a présenté son audit sur la manière dont sont gérés les grands projets de Cointrin. Il repère de nombreuses carences.

Pose de la première pierre de l'aile est. Pierre Maudet, Conseiller d'Etat genevois et Corine Moinat, Présidente du conseil d'administration de l'aeroport.
Pose de la première pierre de l'aile est. Pierre Maudet, Conseiller d'Etat genevois et Corine Moinat, Présidente du conseil d'administration de l'aeroport.
Paolo Battiston

L’Aéroport doit mieux s’organiser pour lancer ses grands chantiers du futur. C’est à cette conclusion qu’arrive la Cour des comptes, qui a présenté ce matin son rapport sur la gouvernance des grands projets de l’établissement.

La recommandation n’est pas anodine. L’Aéroport prévoit d’investir près de 200 millions de francs par année jusqu’en 2030 pour adapter ses infrastructures à la croissance des voyageurs. C’est à Cointrin que se dérouleront parmi les plus grands chantiers de la décennie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.