Passer au contenu principal

L’aéroport va se chauffer avec l’eau fraîche du lac

La plate-forme a passé un contrat avec les Services industriels pour se brancher sur Genilac.

L'aéroport, ici au début janvier 2018, après son agrandissement. Dès 2025, il sera chauffé avec l'eau du lac.
L'aéroport, ici au début janvier 2018, après son agrandissement. Dès 2025, il sera chauffé avec l'eau du lac.
Magali Girardin

Genève Aéroport va se chauffer avec l’eau du lac. Il a signé jeudi un contrat avec les Services industriels de Genève (SIG) pour se brancher sur Genilac. Ce raccordement sera effectif dès 2023 et le site aéroportuaire sera entièrement alimenté en énergie renouvelable dès 2025.

Genilac est un vaste projet des SIG évalué à 800 millions de francs. Il vise à alimenter plusieurs secteurs du canton avec de l’eau puisée à 45 mètres de profondeur, là où elle a une température de 7 degrés toute l’année.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.