Administration: l’avis du citoyen est demandé

GovJamDeux sites Web proposent aux citoyens de contribuer à l’action publique et d’améliorer l’accueil aux guichets de l’administration.

Anja Wyden Guelpa, chancelière de l’Etat de Genève.

Anja Wyden Guelpa, chancelière de l’Etat de Genève. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le marathon d’innovation sur le service public, intitulé GovJam, s’est achevé jeudi dernier avec la présentation de deux projets participatifs concrétisés sur des sites Web.

Le projet Citoyen+ ambitionne de créer une boîte à idées et un forum pour que les Genevois puissent suggérer des améliorations sur les politiques publiques de l’Etat. Un fil Twitter dédié sera utilisé.

Le projet Couleurs vise à recueillir les expériences des usagers aux guichets de l’administration, afin d’améliorer les espaces d’accueil. A l’appui de leur projet, les auteurs ont construit des boîtes en carton représentant un guichet, avec des petits bonshommes découpés dans du papier…

La chancelière Anja Wyden Guelpa a félicité les participants: «Au départ, je me suis posé des questions. Je me demandais si l’administration et l’innovation, ce n’était pas comme l’huile et le vinaigre. Finalement, j’ai vu qu’en quarante-huit heures seulement on pouvait arriver à quelque chose.»

Patrick Genoud, coorganisateur, tire un bilan positif de ces deux jours. «Ces sites Web, il n’y a plus qu’à espérer que les citoyens et le service public s’en saisissent. Je regrette seulement que les gens de l’administration aient été surreprésentés durant ce GovJam, nous aurions aimé voir plus de personnes de la société civile participer.» Le mot d’ordre est donné pour 2016. (TDG)

Créé: 11.06.2015, 18h03

Articles en relation

Anja Wyden voit une serrure, Poggia une vieille femme

Innovation 48 heures pour faire vibrer le service public. Une expérience ludique sur l’administration se poursuit jusqu'à jeudi Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.