«Nous avons adapté le dispositif de sécurité à la situation internationale»

Geneva Lake FestivalPremier week-end des Fêtes de Genève sous le signe de la sécurité cette année. Reportage vendredi soir dans les pas de policiers.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«S’il se passe quelque chose, vous serez les premiers à réagir. Rappelez à vos personnels qu’ils devront peut-être utiliser leur arme. A Nice, les policiers sur place le 14 juillet n’ont pas attendu des forces spéciales pour intervenir.» Vendredi à 18 h tapantes, le chef d’engagement de la police pour les Fêtes de Genève, Nicolas Dentan, briefe une quinzaine de responsables d’équipes de gendarmes, d’inspecteurs et de la police municipale, au poste de commandement dressé près de l’Horloge fleurie. Premier week-end de la manifestation estivale dans une ambiance spéciale.

«Nous avons adapté le dispositif de sécurité à la situation internationale liée au terrorisme, comme toutes les polices, explique en aparté le premier-lieutenant Nicolas Dentan. Et nous avons tenu compte du nouveau concept du Geneva Lake Festival, dont le périmètre est plus étendu.»

Sur le terrain, des mesures surprennent les habitués. Dès 20 h, les quais des deux rives se ferment à la circulation, et ce, durant tout le week-end. Particularités cette année: des chicanes sont formées par une centaine de blocs de béton pesant chacun plus de 2 tonnes. Et les traditionnels stewards sont remplacés par des policiers armés d’une mitraillette. Seuls les véhicules porteurs de macarons peuvent traverser. «Certains croient qu’il s’est passé quelque chose de grave et nous questionnent. D’autres râlent ou sont fatalistes, remarque sur place un agent, mais en général, les gens l’acceptent bien.»

Gare à ceux qui parquent leur véhicule n’importe où. Les gendarmes Nicolas et Joni, en patrouille le long du quai Gustave Ador, scrutent une voiture blanche sans macaron, laissée négligemment au pied de stands. «Il va se faire exploser sa bagnole!» ironise une passante, rappelant le scénario des colis abandonnés. Plus sérieusement, Joni obtient en un clic sur son téléphone le nom du propriétaire, tandis que Nicolas le trouve sur un stand. Ce commerçant est prié de déplacer sans tarder son véhicule.

Pour cette édition, le contrôle des sacs est aussi renforcé. Le périmètre restant ouvert, les agents opèrent de manière aléatoire. Peu avant 23 h, Nicolas et Joni stoppent un groupe d’adolescents dans la foule et découvrent dans deux de leurs sacs deux petites boîtes renfermant un peu de Marijuana. «Je vais me faire tuer!» répète inquiet l’un d’eux, en pensant à ses parents bientôt avertis par la police. Pendant ce contrôle d’identité, on communique dans l’oreillette des gendarmes une tentative de racket au couteau dans le parc La Grange. Deux filles au signalement vague. Les policiers redoublent d’attention. Au passage, ils informent qu’une quantité de bouteilles de verre s’entassent au pied d’un container déjà plein à craquer. Autant de projectiles potentiels qui devraient être enlevés.

La nuit fraîche enveloppe un public plutôt calme. «C’est tranquille, parce que c’est vide! râle un habitant des Eaux-Vives. Je n’ai jamais vu les Fêtes comme ça.» Forains, restaurateurs et animateurs musicaux ferment boutique à 1 h 30. C’est l’heure où des jeunes s’invectivent au Jardin anglais, rapidement calmés par les uniformes. Du courant.

Créé: 07.08.2016, 15h58

Articles en relation

Les stands des Fêtes font tout pour éviter la flambée des prix

Geneva Lake Festival L’augmentation de redevances n’est apparemment pas répercutée sur les tarifs. Plus...

Qu’importe la météo, les Fêtes de Genève ont dansé sous la pluie

Ouverture Le Geneva Lake Festival a été inauguré ce jeudi soir. Reportage. Plus...

Les manèges sont plus beaux la nuit, dans leur éclairage raffiné

Fêtes de Genève Une quarantaine de grandes attractions s’échelonne aux deux extrémités des quais. L’emprise visuelle retient l’œil du visiteur nocturne. Une réussite. Plus...

Check-points et chicanes en béton: Genève sécurise ses quais

Geneva Lake Festival Dans le cadre du dispositif sécuritaire mis en place pour les Fêtes de Genève, d'imposants blocs de béton ont fait leur apparition jeudi matin autour de la rade. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus crée une frénésie de nettoyage
Plus...