Passer au contenu principal

Des activistes réclament l’abolition de la viande

Pendant une heure, ce samedi après-midi, ils ont fait le décompte public du nombre d’animaux tués dans le monde en 60 minutes.

Sur le pavé de la place du Molard. Une quinzaine de personnes manient les chiffres sur des panneaux bien visibles. Ils ne sont pas là pour donner l’heure locale en temps réel mais pour faire le décompte «alarmant» du nombre d’animaux tués en 60 minutes à travers le monde. Cette action s’inscrit dans le cadre de la semaine mondiale pour l’abolition de la viande.

Il faut aimer les additions. Elles donnent le vertige. Ainsi, chaque minute, 121 766 vertébrés terrestres passent de vie à trépas. Naturellement? Non, négociés par la main de l’homme, responsable de ce «génocide des animaux» à l’échelon planétaire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.