Passer au contenu principal

L’accord entre promoteurs et victimes agréé par la justice

La dette des deux hommes s’élève à plus de 30 millions de francs pour 311 lésés.

Le chantier, ici photographié en 2014.
Le chantier, ici photographié en 2014.
FRANK MENTHA/ARCHIVES

C’est fait! L’accord (concordat par abandon d’actifs) passé entre deux promoteurs genevois et leurs victimes a été accepté lundi par le Tribunal de première instance, selon nos informations.

Les lésés pris en compte dans cette procédure sont au nombre de 311. Ils ont connu des déboires financiers à cause des promoteurs. L’évaluation de la dette de ces derniers à leur égard s’élève à 30 397 256 francs. Parmi les lésés, 230 ont voté, le 25 février, en faveur de ce concordat aujourd’hui avalisé par la justice. Un accord qui profitera à toutes les victimes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.