Accident mortel à Vernier: le motard décédé roulait à près de 120 km/h

Collision mortelleSi le prévenu avait roulé à 60 km/h, le drame aurait pu être évité, selon l’expertise.

Le drame est survenu le 25 mai 2014.

Le drame est survenu le 25 mai 2014. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les faits sont têtus. Selon nos renseignements, le motard qui a été mortellement percuté par une conductrice retraitée en mai à Vernier roulait vite. Trop vite. Il a même atteint les 136 km/h avant le choc fatal sur la route du Nant-d’Avril, limitée à 60 km/h. C’est l’expertise mandatée par la justice qui arrive aujourd’hui à cette conclusion. Pourtant, à l’époque, un témoin sur place assurait: «La moto ne circulait pas à vive allure, car je n’ai pas entendu de bruit excessif.»

L’étude, qui se base notamment sur les images de deux caméras de surveillance, aligne chiffres et savant calculs. On apprend ainsi que le motard a freiné 50 mètres avant le choc sur une route sèche, en plein jour. Que sa vitesse moyenne entre deux points filmés était de 118 km/h. Au moment de l’impact, le pilote, qui a tenté d’éviter la voiture de la retraitée 50 mètres avant le choc, circulait entre 97 et 104 km/h. Impossible d’éviter l’issue fatale: «La voiture aurait eu environ 5,8 secondes pour libérer la voie si la moto avait roulé à 60 km/h», écrit l’expert. La septuagénaire, elle, prévenue d’homicide par négligence, roulait entre 18 et 19 km/h.

Comme nous l’écrivions le mois dernier, le jour des faits, la retraitée allait rejoindre son époux après un concert de flûte à l’église de Vernier. Le motard, un garagiste, rentrait du travail chez lui, à Châtelaine, où vivent sa compagne et sa fille de 3 ans. Pour y voir plus clair, l’expert disposait des données de la caméra de la Direction générale des transports filmant ce grand axe à quatre voies à quelque 300 mètres au-dessus d’Ikea. Il avait aussi les images vidéo du «car-wash» d’où est sortie la prévenue.

On y voit le motocycliste roulant derrière un fourgon en direction de la zone industrielle de Satigny. A la hauteur du «car-wash», situé à droite de la route, le fourgon a ralenti et le motocycliste s’est mis sur la piste de gauche pour le dépasser. A ce moment, l’automobiliste est sortie de la station de lavage et a traversé la route. Le motocycliste, qui n’a pu l’éviter, a été projeté à 36 mètres. Les secours ont tenté de le réanimer. Sans succès. L’homme est décédé d’une hémorragie interne après une rupture de l’aorte. Il venait d’avoir 33 ans.

Avocat de la mère et du frère du défunt, Me Timothée Bauer prend acte des conclusions de l’expertise: «Le fait de rouler trop vite n’excuse pas la faute de l’automobiliste.» Quant à Me Robert Assaël, avocat de la prévenue, il relève que «même si ce rapport met ma cliente hors de cause, elle reste profondément marquée et bouleversée par ce tragique décès. Ce minutieux rapport établit que si le motocycliste avait roulé à 60 km/h, ma cliente aurait eu le temps de passer, lui libérant le passage. De même aurait-il eu largement le temps de freiner. Dans les deux cas, il n’y aurait pas eu collision!»

Créé: 16.12.2014, 17h48

Articles en relation

Une retraitée suspectée d’homicide par négligence

Accident mortel Un septuagénaire se retrouve sous enquête pour avoir percuté un motard à Vernier, au mois de mai dernier Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: les communes les plus riches ont le plus de chiens
Plus...