Vols en retard à Cointrin: les créneaux à éviter

Genève AéroportSelon la compagnie aérienne et la destination, notre enquête montre quels horaires sont à risque. Analyse des deux plus gros opérateurs, EasyJet et Swiss.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

D’après nos calculs, un vol sur huit a été en retard à Genève Aéroport du 1er septembre 2017 au 15 mai 2018. Les deux principaux opérateurs, Swiss et EasyJet, qui assurent un vol sur deux, sont au coude-à-coude. La compagnie low-cost peut sembler cumuler les retards. Mais en proportion du nombre de liaisons qu’elle assure – un tiers des vols de Cointrin – EasyJet est aussi ponctuelle en moyenne que les autres compagnies. C’est le résultat de notre report quotidien des statuts de vols diffusés par Genève Aéroport (lire encadré).

Les différences sont marquées en revanche lorsqu’on compare les destinations. Quand EasyJet s’envole pour Tel-Aviv, Munich, Alicante ou Vienne, un avion sur vingt est en retard. Tandis qu’un quart des départs pour Manchester, Bristol, Londres et Palma de Majorque ont connu un retard de plus de 30 minutes ces neuf derniers mois. «Les vols opérés au départ de Genève sont partagés entre les avions et équipages basés sur place (qui opèrent notamment les vols cités en premier) et les vols d’apport opérés par d’autres bases (comme celles citées en deuxième partie), qui peuvent être affectés par des retards sur leur base de départ», explique un porte-parole de la compagnie.

Congestion des aéroports

La compagnie est également pénalisée par la saturation de certains aéroports, notamment au Royaume-Uni: «Manchester est un aéroport à forte croissance, avec des infrastructures en retard sur le trafic, note Pierre Condom, ancien pilote et expert aérien indépendant. Il doit faire des choix: privilégier par exemple les gros appareils, dont le retard toucherait plus de passagers, ou privilégier la compagnie nationale par rapport aux compagnies à bas tarif.»

Pour Swiss, la question de la localisation des avions ne se pose pas: les équipages sont basés à Genève. La liaison la plus ponctuelle est Genève–New York. «Ce vol est un cas particulier, précise Doriane Cavalli, l’une des porte-parole de l’entreprise. L’avion est dédié uniquement à la route Genève–New York/New York–Genève et ne fait que ce trajet.» Les vols de Swiss pour Londres et Zurich sont également très ponctuels. En revanche, ceux pour Nice, Athènes et Barcelone sont les pires de la compagnie nationale en matière de retards. Du côté des arrivées, la liaison Lisbonne–Genève a le plus mauvais score, avec 40% de vols en retard de plus de 30 minutes dans la période que nous avons analysée. «Swiss souffre sur ce vol de la congestion de cet aéroport», relève Doriane Cavalli.

Moins de retard le matin

Contrairement aux vols long-courriers, les vols de courte et moyenne distance sont tributaires de l’accumulation des retards au fil de la journée. Alors que la ponctualité de compagnies traditionnelles comme Swiss est plutôt stable, celle des compagnies à bas tarif est nettement meilleure le matin que l’après-midi.

«Swiss fait partie de Lufthansa, qui est une compagnie de réseau, c’est-à-dire qu’elle assure des correspondances, explique Pierre Condom. Les temps de rotation (ndlr: durée entre l’atterrissage et le décollage d’un avion) sont un peu plus larges. Un retard de 5 à 10 minutes est rattrapable.»

À Genève, le temps de rotation des appareils d’EasyJet est de 35 minutes, indique la compagnie. Du côté de Swiss, le temps minimum de rotation «dépend du type d’avion et des contraintes opérationnelles telles que le changement d’équipage, le travail de maintenance sur l’appareil, etc.», souligne Doriane Cavalli, précisant que 40 minutes sont prévues pour le Bombardier C Series, dont Swiss est le principal opérateur.

En Europe comme aux États-Unis, la cause de retard la plus fréquente, selon les organismes de contrôle, est un incident dans les rotations: le retard d’un vol en correspondance, d’un chargement en correspondance, etc. En 2016, selon Eurocontrol, 45% du temps de retard cumulé des vols en retard de 5 minutes et plus étaient dus à ce type d’incidents. La ponctualité des deux premiers vols de la journée a une influence sur les liaisons effectuées par le même avion dans les quinze heures qui suivent, selon l’organisme. La météo et les grèves – pourtant fréquentes ces derniers mois – ont un impact plus faible. En 2017 par exemple, «sur 15,9 millions de minutes de retard que nous avons comptabilisées en Europe (ndlr: ce qui équivaut à trente ans), 740 000 étaient dues aux grèves des contrôleurs aériens», soit 5%, note Chris Goater, chargé de communication de l’International Air Transport Association. Au niveau suisse, l’Office fédéral de l’aviation civile ne tient malheureusement pas de statistiques en matière de causes des retards.

Gare aux annulations

«Pour une compagnie aérienne, les retards représentent un coût important, relève Pierre Condom. C’est dans leur intérêt de les éviter au maximum.» D’autant qu’ils peuvent conduire à des annulations, encore pires en termes de coût: «Si un avion a cumulé du retard durant la journée, son équipage dépasse parfois le temps de vol maximal, note encore l’ancien pilote. Il faut alors faire appel à un équipage d’astreinte. Et les compagnies aériennes ont tendance à sous-estimer le temps dont ils ont besoin pour se mobiliser en cas de problème.» (TDG)

Créé: 03.06.2018, 21h01

Méthodologie

Source : Chaque jour, nous avons noté les heures prévues et effectives des vols que Genève Aéroport diffuse sur son site Internet et ses moniteurs.


Critère :
À partir de quand un vol est-il en retard? Pour l’US Bureau of Transportation Statistics, dès 15 minutes de dépassement de l’horaire. L’organisme Eurocontrol utilise un critère plus large: plus de 30 minutes. C’est celui que nous avons retenu.


Performance :
D’après nos calculs, Genève Aéroport enregistre environ 12% de vols en retard, contre 9% à l’aéroport de Zurich.

Validation : Malgré des demandes répétées, nous n’avons malheureusement pas pu obtenir de commentaire de Genève Aéroport. P.RO.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...