Violente agression au Jardin Anglais

Fait divers Trois jeunes hommes ont été attaqués au bord du lac. Deux d'entre eux ont dû être soignés aux HUG. Leurs agresseurs courent toujours.

Les jeunes étaient assis sur un banc au moment de l'agression.

Les jeunes étaient assis sur un banc au moment de l'agression. Image: LAURENT GUIRAUD/PHOTO PRETEXTE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une vilaine troupe a agressé des jeunes hommes dans la nuit de vendredi à samedi, au Jardin Anglais. Il était environ une heure du matin quand, selon les informations recueillies par la police, trois amis sont abordés par un groupe de six ou sept jeunes individus.

Les jeunes accostés, âgés d'une vingtaine d'années, étaient assis sur un banc faisant face au lac. Leurs agresseurs s’approchent et l’un d’eux frappe violemment à la tête l’un des jeunes, au moyen d’une bouteille. Celui-ci parvient tout de même à s’enfuir, en compagnie d’un de ses amis. Mais leur troisième compagnon d’infortune est roué de coups, sur place.

Les deux amis blessés ont été transportés aux Hôpitaux universitaires de Genève, pour se faire soigner. Leurs jours ne sont pas en danger. D’où venait cette bande? Pourquoi avoir agressé aussi violemment les trois amis? L’enquête a été confiée à la police judiciaire. La Brigade de police technique et scientifique a également été engagée pour récolter tout indice susceptible de faire progresser l’enquête.

Les agresseurs sont toujours recherchés et la police demande à tout témoin de ces scènes de se manifester, en appelant le 022 427 72 40. (TDG)

Créé: 03.12.2018, 16h42

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.