Vente d’alcool: des ados testeront les bars et commerces genevois

Santé publiqueL’opération commencera au cours du mois. Les jeunes clients mystères ont été recrutés par la Fédération genevoise pour la prévention de l’alcoolisme, mandatée par l’Etat.

Photo d'illustration. Image: Pierre Albouy

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dès ce mois de juin, des jeunes de 14 à 17 ans joueront les «clients mystères» dans 350 cafés, bars, restaurants et commerces de Genève, soit environ 10% des quelque 3600 établissements autorisés à vendre des boissons alcoolisées. «L’alcool ainsi obtenu ne sera pas consommé», précise la Direction générale de la santé de l’Etat de Genève dans un communiqué diffusé ce vendredi matin. Objectif: une étude statistique pour mesurer le respect de l’interdiction de vente de bière et de vin aux moins de 16 ans et de spiritueux aux moins de 18 ans.

Les adolescents ont été recrutés au mois de mai par la Fédération genevoise pour la prévention de l’alcoolisme (FEGPA). «Les résultats devraient être disponibles cet automne», précise par téléphone la secrétaire générale de l’organisation, Laurence Fehlmann Rielle. «Les commerçants ont été informés, mais les dates restent confidentielles. Il s’agit d’un monitorat seulement: nous ne faisons aucune dénonciation, ce qui demanderait d’ailleurs une base légale.» L’analyse statistique sera réalisée par Addiction suisse. (TDG)

Créé: 06.06.2014, 11h47

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.