Urbanature nous fait voir la ville en vert

Espace publicLe programme de végétalisation des rues, ponts et places est une belle réussite. Tour d’horizon de ces olympiades de plantes grimpantes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une main verte qui épouse désormais tout le bras. Long, le bras. Et drôlement gratifié. Il est d’abord celui des jardiniers municipaux ayant œuvré à la mise en place du programme Urbanature lancé au printemps par le conseiller administratif Guillaume Barazzone. Cette campagne de végétalisation de la ville a porté ses fruits, pris du volume et de la hauteur. Pour s’en persuader, il suffit de remonter les Rues basses de la Corraterie jusqu’à Rive. Au pied des réverbères, des fûts qui vont par trois. Une armée de fûts (plus de 100), poussant verticalement avec l’énergie de sauteurs à la perche. Les voici, au jugé, à cinq mètres du trottoir. Et la floraison n’est pas terminée. Merci à cette météo qui dépeuple les piscines. Elle offre aux ipomées, cousines du liseron, l’occasion de fleurir jusqu’en septembre. Ces grimpantes express et volubiles sont les vedettes de la rentrée.

Le pont des calebasses

Elles ne sont pas les seules. Les papyrus et calebasses du pont des Bergues ont également honoré le travail demandé. Ce pont-là est aujourd’hui plus vert que les pelouses labourées du Jardin anglais, plus vert aussi que la piscine en plastique du pont d’en face, transformée en aquarium par des algues colonisatrices. Bref, Urbanature rehausse le niveau de ces olympiades horticoles et décroche la médaille d’or du verdissement urbain.

Le champion désigné se montre partageur dans le succès obtenu. «Oui, je suis très content du résultat, souligne Guillaume Barazzone. Quand on associe ensemble la volonté politique, le savoir-faire et l’imagination, on obtient comme ici des choses simples, belles et concrètes en peu de temps. En laissant la nature reprendre le dessus, on a réellement changé la physionomie de l’espace public investi, tout en infléchissant en douceur le comportement des gens. Des lieux de passage, gris et bétonnés, sont devenus des espaces où l’on s’arrête et se rencontre.»

Magnifiques bougainvilliers

L’œil citoyen confirme l’enthousiasme du magistrat en charge du Service des espaces verts (SEVE). Et se réjouit déjà de la suite. Car suite annoncée il y aura. Les grands bacs dans lesquels on a vu pousser notamment des citronniers, des orangers et de magnifiques bougainvilliers vont rejoindre en octobre leur tunnel d’hivernage à la pépinière de Certoux, avant de réapparaître en mai 2015. «A ce temporaire saisonnier, conçu avec des plantes annuelles, s’ajoute notre intérêt pour les petits espaces de quartier, poursuit le responsable du Département de l’environnement urbain et de la sécurité. Dans une intention cette fois plus pérenne. Il existe en effet quantité de périmètres résiduels et délaissés que nos équipes dans le terrain ont pris la peine d’identifier. On y cassera le béton qui n’a rien à y faire, on retirera les barrières obsolètes et on fera pousser de nouveaux végétaux.» C’est dit, d’une main verte qui a le bras long.

De quoi motiver Yves Fessler, le chef du secteur plantes au SEVE. L’artificier, c’est lui. «On travaille avec du vivant, avec la météo, en s’interdisant toute intervention chimique, explique-t-il. Pour lutter contre les pucerons qui attaquaient nos calebasses, nous avons introduit des coccinelles à deux points indigènes. Nous avons ainsi pu contenir leur invasion et favoriser ce feu d’artifice végétal.» Il se prolonge jusque sur la place Simon Goulart. Décor champêtre. Plantes naturelles. «L’orge qui a été semée a poussé et les cardons, qui attendaient leur tour, prennent une belle place.» Des cardons sur un ancien parking à voitures. A quand des patates douces sur le pont du Mont-Blanc?

(TDG)

Créé: 27.08.2014, 17h37

Articles en relation

Le pont des Bergues passe au vert et raffine sa mise en lumière

Ecologie L’opération Urbanature pousse à vue d’œil. Et s’offre un bel éclairage nocturne. C’est Noël en été. Plus...

Des orangers et des citronniers poussent au centre-ville

Espace public Le Conseiller administratif Guillaume Barazzone lance le programme «Urbanature», visant à répondre à la bétonisation par la verdure. Simple, beau et joyeusement instructif. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...