Une vingtaine de chevaux sauvés de la maltraitance

GenèveUn refuge genevois a été mandaté par les services vétérinaires français pour récupérer un troupeau très mal en point.

Mandatée par les services français, l’association Le refuge de Darwyn intervient le vendredi 11 octobre.

Mandatée par les services français, l’association Le refuge de Darwyn intervient le vendredi 11 octobre. Image: Rfuge de Darwyn

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Du foin avarié et en trop petite quantité. Des parasites, des maladies mal soignées. Il y a deux semaines, Le refuge de Darwyn, basé à Sézenove, a effectué une mission de sauvetage de grande envergure. Quelque dix-huit chevaux très amaigris ont été rapatriés d’une ferme de Saône-et-Loire (France), près de Lons-le-Saunier, jusqu’en Suisse afin d’être soignés et confiés à des familles d’accueil.

Informé par des riverains, Le refuge de Darwyn – qui possède lui-même des chevaux à la retraite placés dans la région – prend connaissance de l’état du troupeau en 2008 déjà. Les responsables de l’association se rendent sur les lieux, où vivent 35 montures utilisées pour l’attelage et la reproduction. Ils constatent que les parcs et les box sont trop petits. La nourriture est rare et souvent avariée. Les bêtes, dont plusieurs chevaux de trait comtois, sont pleines de parasites, peu sociabilisées.

Dénonciation aux autorités

«Nous avons proposé au propriétaire, qui voulait bien faire mais s’est finalement laissé déborder par la situation, d’effectuer les soins de base, de limer les dents des animaux et de leur administrer un vermifuge, explique Anouk Thibaud, directrice du refuge. Mais il nous a répondu qu’il voulait tout faire lui-même. Puis il a fermé la porte et a refusé la venue d’un vétérinaire.» En 2009, comme la situation ne s’améliore pas, l’association genevoise dénonce le cas aux autorités françaises.

Rien ne bouge jusqu’en 2013.

Développement dans nos éditions papier, électronique et iPad du vendredi 1er novembre.

Créé: 01.11.2013, 09h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.