Une tombe saccagée par la tempête

GenèveAu cimetière des Rois, le haut d’un imposant caveau attend d’être remis en place depuis près de deux mois.

La tombe de George de Winton est celle de gauche. A sa droite, celle de sa femme, Emma de Winton. Derrière, la souche de l'arbre dont les branches ont abîmé le caveau.

La tombe de George de Winton est celle de gauche. A sa droite, celle de sa femme, Emma de Winton. Derrière, la souche de l'arbre dont les branches ont abîmé le caveau. Image: TA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le terrible orage de la fin du mois de juin a tiré George de Winton d’un sommeil profond. Enterré au cimetière des Rois, dans le quartier de Plainpalais, depuis sa mort, au mitan du XIXe siècle, l’honnête homme, dont on sait qu’il fut originaire du sud-ouest de l’Angleterre, a vu le haut de son imposant caveau déplacé par les branches d’un arbre déraciné par la tempête.

Quatre membres du Service des espaces verts de la Ville de Genève ont joint leurs forces pour essayer de le remettre en place, en vain. «Un marbrier, aidé par un engin capable de déplacer un tel poids, devrait intervenir cet automne», indique Anne Humbert Droz, cheffe du Service des pompes funèbres, cimetières et crématoire. Elle précise que les frais seront à la charge de la Ville, car elle est propriétaire des arbres à l’origine du dommage. À noter que dans ce cimetière, ce sont pas moins de cinq arbres qui ont dû être abattus, après avoir été ravagés par la tempête.

Créé: 08.08.2019, 08h48

Articles en relation

Au lendemain de la tempête, les Eaux-Vives tentent d'évaporer

Intempéries De nombreuses caves sont inondées. Les commerçants comptent leurs pertes. Ayant assuré plus de 500 interventions, les pompiers croulent encore sous les demandes. Parcs fermés. Musée d'art et d'histoire touché. Plus...

Certains téléphones ont reçu l'alerte orage trop tard

Intempéries Les avertissements en mode push sont parfois parvenus aux abonnés après la tempête. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les 30 ans du mur de Berlin
Plus...