Un scooter brûle et une adresse entière est sinistrée

GenèveAu 35, rue de Carouge, suite à l’incendie suspect de jeudi dernier, les dégâts se chiffrent à 100'000 francs au moins.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dans le langage parlé des professionnels de l’extinction, l’intervention se résume souvent par cette formule: «Un coup de lance et c’est réglé.» Les nettoyeurs spécialisés, chargés d’assainir les espaces sinistrés, travaillent, eux dans une autre temporalité. On passe de quelques minutes à des semaines entières.

Depuis jeudi dernier, ces deux métiers également nécessaires font adresse commune au 35, rue de Carouge. Une ruelle filant entre deux immeubles au niveau de l'arrêt Pont d'Arve. Les pompiers sont appelés peu après minuit pour éteindre des scooters au pied de la façade. Trois deux-roues motorisés partent en fumée, embarquant dans le brasier, alimenté par les réservoirs à essence, des vélos de service de l’IMAD garés au même endroit. Une marquise stoppe les flammes qui lèchent les murs, empêchant l’incendie de se développer en hauteur.

Au sol, en revanche, le rayonnement thermique est impressionnant. Des vitres volent en éclat, la porte palière de l’allée en face, à plus de cinq mètres, ne résiste pas à la chaleur, l’interphone aux plaques individuelles plastifiées fond sous l’effet de la chaleur. On ne sait plus chez qui sonner.

«Ils ne se soucient pas des conséquences»

Mais la principale victime de la nuit n’est pas locataire. Elle vit ailleurs et découvre avant le lever du jour l’état de son magasin d’alimentation. Au nez, le constat est accablant, la fumée est entrée sans ressortir, déposant ses suies partout. Un voile gris sur les rayons, les boîtes de conserve, les frigidaires. Des signes extérieurs qui ne trompent pas.

La gérante les connaît. C’est le deuxième incendie en dix ans, dans des circonstances similaires. «Des gens boutent le feu aux engins stationnés en retrait de la rue de Carouge, dans ce passage qui longe mon enseigne, explique-t-elle. Ils ne se soucient pas du voisinage, des conséquences de leur acte.»

Chantier à rallonge

Du dehors vers le dedans et c’est reparti pour un tour d’inventaire, de tri, d’assainissement du plancher jusqu’au plafond. Faux, le plafond. Il a dû être retiré plaque par plaque pour dénuder les équipements techniques et vérifier s’ils n’ont pas été touchés à leur tour. Comptez deux semaines de nettoyage intensif pour les quatre collaborateurs de l’entreprise régulièrement croisée sur ce genre de chantier.

Il a son coût, ce chantier ouvert dans l’urgence. On approche les 50 000 francs. L’ardoise totale promet de doubler, si l’on ajoute les travaux en façade. Sur une surface importante, les murs ont peluché comme une cotonnade. Quant à la marquise, elle est morte; le zinc et l’acier ont blanchi. Tout est à reconstruire. Il s’agira d’abord de monter un échafaudage. Pile à l’endroit où les particuliers garent leurs scooters. Chantier à rallonge. La neige aura depuis longtemps fondu quand le 35, rue de Carouge retrouvera son calme. (TDG)

Créé: 23.01.2018, 15h09

Articles en relation

Trois scooters en feu à la rue de Carouge

Fait divers Le début d'incendie est survenu dans la nuit de mercredi à jeudi. Police et pompiers sur place. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Federer redevient Numéro 1 mondial
Plus...