Un recours en forme de chronique de l’épidémie

Élections municipalesLes recourants contre le second tour plaident le report en s’appuyant sur les effets de la pandémie.

Pierre Vanek, d'Ensemble à Gauche, est signataire du recours. Il fait également partie de la population à risque face au coronavirus.

Pierre Vanek, d'Ensemble à Gauche, est signataire du recours. Il fait également partie de la population à risque face au coronavirus.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ensemble à Gauche (SolidaritéS, DAL) et le MCG ont, comme ils l’avaient annoncé, interjeté recours vendredi contre la décision du Conseil d’État de maintenir le second tour des élections municipales le 5 avril. Il retrace l’évolution de la pandémie et des mesures prises par les autorités.

Les arguments? L’incapacité de mener campagne dans ces conditions et, par conséquent, l’impossibilité des électeurs de se former librement leur opinion. Mais aussi le fait que des citoyens faisant partie de groupes vulnérables ne pourront voter, même par correspondance, qu’en prenant des risques pour leur santé.

«C'est incompatible»

Pour appuyer ce dernier point, quatre des cinq signataires également recourants font partie d’un groupe à risque en raison de leur âge: le MCG Daniel Sormanni, né en 1950, Pierre Vanek (EàG), né en 1954, Christian Zaugg (DAL), né en 1943, et Bernard Clerc, né en 1948.

Contrairement à la position du gouvernement, les recourants n’estiment pas qu’un second tour n’est que la continuité du premier. Ils jugent par conséquent qu’il est essentiel que la campagne puisse se dérouler correctement. «La suspension de toute vie sociale et politique est incompatible avec le maintien d’une campagne politique assurant des élections effectuées dans le respect de nos principes démocratiques», écrivent-ils.

Demande d'effet suspensif

En raison du délai extrêmement court d’ici aux élections, le recours demande à la Chambre constitutionnelle de la Cour de justice de prendre des mesures provisionnelles, voire superprovisionnelles. Ce qui revient à demander la suspension immédiate du scrutin, sans attendre le jugement sur le fond.

Créé: 23.03.2020, 17h32

Articles en relation

Le second tour des élections aura lieu

Conseil d'État Le gouvernement genevois a décidé de maintenir le scrutin. Un recours a été déposé. Plus...

La tenue du second tour est loin d'être acquise

Élections municipales Le Conseil d'État devrait trancher vendredi sur un maintien ou non. Les partis sont divisés sur la question. Plus...

Nathalie von Gunten-Dal Busco est élue tacitement à l'Exécutif de Confignon

Élections municipales Après avoir fait front commun au premier tour, l'alliance PLR-PDC se déchire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...