Un projet de densification fait débat à Carouge

AménagementL’Exécutif souhaitait s’opposer à la construction de quatre habitats groupés en zone villas. Le Municipal a accepté.

Le Municipal s’est prononcé en faveur de la construction de quatre habitats groupés à la route de Drize.

Le Municipal s’est prononcé en faveur de la construction de quatre habitats groupés à la route de Drize. Image: PIERRE ABENSUR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un projet de densification de la zone villas a divisé le Conseil municipal de Carouge lors de sa dernière séance. Fait rarissime, c’est le président du Délibératif qui a dû départager les deux camps.

En toute logique, l’élu PLR a soutenu les voix de l’Entente. Le Conseil municipal s’est ainsi prononcé en faveur de la construction de quatre habitats groupés à la route de Drize alors que l’Exécutif souhaitait s’y opposer.

Tout s’est joué à très peu de chose. Lorsqu’en zone villas, un propriétaire demande une dérogation pour densifier son terrain davantage que ce que la loi autorise, la Commune doit faire part de sa position. Quand l’indice d’utilisation du sol ne dépasse pas 44%, l’Exécutif tranche seul. Il donne ou non son soutien au projet. En revanche, si cet indice est plus élevé, c’est au Conseil municipal de se déterminer. C’est ce qui s’est passé dans le cas présent car l’indice d’utilisation du sol s’élevait à… 44,3%.

À Carouge, le Conseil administratif n’était pas favorable au projet pour plusieurs raisons. Tout d’abord parce que la construction de ces quatre habitats impliquait de couper une série d’arbres du cordon boisé. Ensuite, parce que le parking prévu en surface entravait la qualité paysagère du site. Enfin, parce que ce projet ne faisait pas partie des stratégies de la Commune pour le secteur Carouge-Sud. «La zone villas doit se développer de manière cohérente et intelligente», a souligné Nicolas Walder, magistrat Vert chargé de l’aménagement du territoire.

Ses arguments n’ont pas convaincu l’Entente. «Si aujourd’hui nous ne pouvons plus couper un arbre, nous sommes très limités pour densifier le centre-ville, s’emporte Julien Barro, conseiller municipal PDC. Nous ne devons pas tomber dans le panneau parce que le sujet prend une place prépondérante actuellement dans la presse.» La Verte Sonja Molinari insiste: «Il ne s’agit pas d’une position dogmatique. Les constructions proposées sont extrêmement denses et ne s’intègrent pas dans le contexte.»

Si la gauche défend la position de l’Exécutif – majoritairement à gauche également – l’Entente et le MCG font bloc et soutiennent le projet. Les deux camps étant à égalité parfaite, le président a dû voter: la dérogation a été acceptée. Si Carouge soutient le projet, il reste désormais au Canton d’octroyer l’autorisation de construire ou non. Le dossier est en cours d’instruction au Département du territoire. «Si la Commune se dit favorable, il est rare de voir le Canton s’opposer», observe Nicolas Walder, qui regrette le fait que ce vote puisse créer un précédent.

Créé: 07.11.2019, 07h25

Articles en relation

Carouge ambitionne d’étendre sa zone piétonne d’ici l’été 2021

Mobilité La mairie veut bannir le trafic de l’entier de la rue Saint-Joseph et de la place d’Armes. La place du Temple serait une zone de rencontre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...